Politique et offre de formations

L’UNC propose des enseignements de qualité toujours plus centrés sur l'étudiant, ses attentes et la construction de son projet personnel. Pour préparer son insertion dans le monde socio-économique, l’offre de formations professionnalisantes se renforce depuis quelques années. Sans négliger les grandes formations académiques, fondées sur l’excellence mais plus ouvertes aux attentes du monde professionnel, la diversification de l'offre, à tous niveaux, permet à tout étudiant d'obtenir un diplôme favorisant son insertion professionnelle. La recherche de la meilleure employabilité des jeunes calédoniens conduit l’UNC à se rapprocher des attentes formulées par les institutions de la Nouvelle-Calédonie et les grands employeurs du secteur privé.

Une offre de formation initiale structurée pour permettre la réussite du plus grand nombre

L’offre de formation de L’UNC – dans le système LMD - s’articule autour de 3 grands domaines qui en font la pluridisciplinarité :

- Droit, Économie et Gestion
- Lettres, Langues et Sciences Humaines
- Sciences et Techniques

Les diplômes sont délivrés par grands domaines au sein des 3 départements de Formation initiale, auxquels s’ajoutent un département de la Formation continue et l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres, école interne de l’UNC chargée de la formations des professeurs des Lycées, collèges et écoles (son action s’étend au Territoire de Wallis-et-Futuna).
Par ailleurs, L’UNC accueille une école doctorale commune avec l’Université de la Polynésie française, dont la vocation est de former et accompagner les doctorants.
Enfin, depuis 2010 l’UNC accueille la délégation du CNED pour le Pacifique sud sur le site de Nouville. Cet hébergement facilite le conseil et l’accompagnement des personnes désireuses de se former à distance, notamment pour des enseignements non dispensés en Nouvelle-Calédonie.

La politique de formation de l’établissement est composée :

- d’enseignements académiques (licences généralistes) orientés notamment vers les métiers de l’enseignement (IUFM), les concours administratifs ou les métiers de la santé (PAES) ;
- de cursus à vocation professionnelle plus ciblés (Licences professionnelles et DEUST) ;
- d’une offre croissante de contenus pédagogiques pour la formation professionnelle.

Le système européen Licence-Master-Doctorat (LMD)

Dans le cadre de l'harmonisation des cursus d'enseignement supérieur européens, le parcours universitaire français s'organise autour de trois grades/diplômes : la licence, le master et le doctorat. Cette organisation, dite "LMD.", permet d'accroître la mobilité internationale des étudiants, la mobilité entre disciplines et entre formations professionnelles et générales.

À l'exception des études de santé (PAES et PCEP), les formations universitaires sont désormais organisées en 3 grades : la licence (bac +3), le master (bac +5) et le doctorat (bac +8). Ce sont des diplômes nationaux, reconnus dans toutes les universités de l'espace européen. Sont également intégrés dans le L.M.D. : les licences professionnelles.

L’organisation des études

Chaque année d'étude est composée de 2 semestres. Chaque semestre validé permet l'obtention de 30 crédits appelés E.C.T.S. (European Credits Transfer System), transférables d'un établissement à l'autre, en France et en Europe. La licence se prépare en 3 années d'études après le baccalauréat.
Le master requiert 2 années d'étude. Le doctorat se prépare en 3 années après le master.

A chaque enseignement du semestre correspond un nombre de crédits proportionnel au temps que l'étudiant doit y consacrer et qui inclut le travail personnel. Le parcours universitaire organisé en crédits est plus souple et plus personnalisé qu'auparavant et permet aux étudiants de découvrir d'autres disciplines avec le seul impératif de conserver un cursus cohérent.

Le niveau licence

Organisée sur trois années (L1, L2 et L3) ou six semestres, la licence est structurée en unités d’enseignement (UE) et en crédits ECTS. Chaque semestre est crédité par 30 ECTS.
La licence est obtenue après avoir validé 180 crédits. Elle se rattache à un domaine de formation et comporte une mention.

La licence se compose d’unités d’enseignement fondamentales obligatoires (enseignements théoriques, méthodologiques, TP et TD), d’unités d’enseignement optionnelles, d’enseignements transversaux (informatique, langue vivante, méthodologie du travail universitaire, recherche documentaire…) et d’unités d’enseignement libres à choisir dans une liste proposée par chaque université (culture, sport, autre langue, projet associatif…). Des UE de professionnalisations sont fréquemment proposées.
La 1re année (L1) introduit le cursus par un enseignement pluridisciplinaire. Elle est consacrée à l’apprentissage des disciplines de base et à l’acquisition des méthodes de travail propres à l’enseignement supérieur.

La 2e année (L2) amorce la spécialisation disciplinaire en vue de laisser une place croissante au projet professionnel. La 3e année (L3) est une année de spécialisation qui détermine la poursuite d’études en master et termine l’exploration des débouchés professionnels.
La licence professionnelle, dont l’accès est sélectif, se prépare sur deux semestres, après  deux années d’études supérieures (BTS, DUT, L2) et l’obtention de 120 ECTS.
Conçue pour permettre l’insertion professionnelle dans des domaines très divers, elle comporte 12 à 16 semaines de stage en entreprise.

Le niveau master

Le master opère une spécialisation en vue d’une orientation progressive vers la recherche ou l’insertion professionnelle.

Comme la licence, le master est positionné dans un domaine de formation et s’inscrit dans une mention. Organisé en quatre semestres valant 30 crédits chacun, et assorti d’un stage (en entreprise ou en laboratoire), le master comporte actuellement des parcours types à finalité professionnelle ou à finalité recherche. Attention aux langues : votre diplôme ne sera validé que si vous maîtrisez au moins une langue vivante étrangère.
L’inscription en 1re année de master (M1) est ouverte aux titulaires d’une licence dans un domaine de formation compatible, sauf pour certaines filières sélectives. Elle est soumise à l’appréciation de l’équipe de formation pour les étudiants venus d’autres domaines. L’accès en 2e année de master (M2) fait l’objet d’une sélection.

Généralement, le choix définitif de la spécialité intervient à l’entrée en 2e année de master (M2) par des parcours spécifiques.

Le niveau doctorat

Le doctorat se déroule sur 3 ou 4 ans. Il comprend la rédaction d’une thèse, des formations complémentaires scientifiques, générales et d’ouverture professionnelle. Cet ensemble de cours, de conférences et de séminaires est destiné à faciliter l’insertion professionnelle du doctorant accueilli au sein d’une école doctorale. La réussite à la soutenance de thèse confirme la reconnaissance du haut niveau de spécialité du docteur dans sa discipline.

Le DEUST

Le DEUST (Diplôme d’Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques) est une formation universitaire courte de deux années (hors LMD), à vocation professionnelle, sanctionnée par un diplôme national. Les enseignements sont dispensés par des enseignants, mais aussi par des professionnels spécialisés dans le domaine concerné. Les promotions sont de 15 à 20 étudiants.

La formation comprend deux stages en entreprise (un stage d’un mois en fin de 1ère année, un stage de 2 mois en fin de 2ème année).
Le DEUST peut soit déboucher sur la vie professionnelle, soit permettre de poursuivre des études, notamment en licence professionnelle ou en licence de Sciences et Technologies, en Nouvelle-Calédonie ou en métropole après l’examen du dossier par une commission de validation d’acquis.

Les objectifs du système LMD

- Encourager la mobilité étudiante grâce à un système commun de validation : les crédits ECTS (European Credits Transfer System) qui sanctionnent le travail fourni par l’étudiant (travail personnel, contrôles, stages, mémoires, assiduité aux cours...). Une fois obtenus, ils sont définitivement acquis et transférables dans tous les établissements de l’enseignement supérieur européen.
- Proposer trois grades de formation, communs à l’ensemble des pays européens : L, M et D.
- Favoriser la réussite des étudiants avec des parcours de formation diversifiés et personnalisés

Le calendrier austral

Le calendrier académique en Nouvelle-Calédonie est établi comme suit :

  • début février-fin mai : premier semestre
  • début juin-fin octobre : deuxième semestre
Principaux événements  Principales dates de l’année
Rentrée première ou deuxième semaine de février
Premier semestre février-fin mai
Examens 1ère session fin mai-mi juin
Examens 2ème session entre juillet et octobre
Second semestre juin-fin octobre
Examens 1ère session fin octobre-mi novembre
Examens 2ème session entre octobre et novembre
Fin de l’année universitaire fin novembre
Haut de page
Les principaux contacts
Formation continue

Directeur : Guy Agniel
Tél. : 29 03 55 -
Courriel : guy.agniel@univ-nc.nc

École interne IUFM

Directrice
Yannick Lerrant
Tél. : 29 05 00 -
Courriel : yannick.lerrant@univ-nc.nc

Ecole doctorale

Directeur : Yves Letourneur
Tél. : 29 03 85 -
Courriel : ecoledoctorale@univ-nc.nc

CNED

Contact : Guy Agniel
Tél. : 29 03 55 -
Courriel : guy.agniel@univ-nc.nc

Départements

Lettres, Langues et Sciences Humaines

Directeur : Patrice Christophe
Tél. : 29 04 10
Courriel : patrice.christophe@univ-nc.nc

Droit, Economie & Gestion

Directeur : Isabelle DAURIAC
Tél. : 29 03 58
Courriel : isabelle.dauriac@univ-nc.nc

Sciences et Techniques

Directeur : Dominique Simpelaere
Tél. : 29 02 71 -
Courriel : dominique.simpelaere@univ-nc.nc

Se former tout au long de la vie avec la formation continue

Reprise d’études

La gamme de diplômes en formation initiale délivrés par l'établissement s’étend du niveau licence (bac +3) au doctorat (bac +8). Elle offre donc, sous conditions, de larges perspectives de reprise d’études pour toute personne ayant interrompu son cursus. La qualité d’auditeur libre permet par ailleurs de bénéficier des cours magistraux, sans toutefois ouvrir droit au passage des examens ou à l’obtention du diplôme.

Formation des salariés, chefs d’entreprises et demandeurs d’emploi

L’UNC dispose d'une offre de formation continue croissante afin de répondre aux besoins des professionnels, chefs d’entreprise et salariés sur le territoire. Des formations continues courtes de type Diplômes d’Université sont régulièrement proposées pour répondre à la commande publique ou privée.

L’UNC a la capacité de proposer des formations « clé en mains » dans ses domaines de formation, en réponse aux besoins exprimés par les employeurs.

Accès aux études supérieures

L’UNC dispense également sur plusieurs sites les cours du Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU), permettant aux non-titulaires du Baccalauréat d’accéder, diplôme en main, à l’enseignement supérieur. Il s’agit d’une seconde chance pour les publics concernés.

Validation des acquis

La validation des acquis permet à toute personne qui n’a pas le diplôme requis pour intégrer une formation ou obtenir un diplôme de solliciter une évaluation de son niveau.